Kings Canyon Australia – Jour 4

Kings Canyon Australia Northern Territory Frenchy J

Quatrième jour dans l’Outback australien – Découverte du Kings Canyon

Quatrième journée dans l’Outback australien avec au programme une longue randonnée dans le Kings Canyon situé dans le parc national de Watarrka à 310 km au nord d’Uluru.

DÉCOUVRE LE JOUR 1, LE JOUR 2 ET LE JOUR 3

C’est avec de la fièvre et un grosse angine que je me réveille pour ce quatrième jour dans l’Outback australien. Malgré tout, je garde mon esprit aventurier et me lève motivée à 4h du matin pour une randonnée de 4 heures au Kings Canyon avec le groupe Mulgas Adventures.

Le parc national de Watarrka où se trouve le Kings Canyon se situe sur la plaine The George Gill Range, à l’intersection des MacDonnel Ranges, de la région du lac Amadeus (voir JOUR 3) et du désert Simpson. The George Gill Range est l’une des zones botaniques les plus importantes du centre de l’Australie et abrite une immense variété d’espèce végétales.

Arrivés au canyon, on grimpe quelques marches jusqu’au point de vue que les locaux appellent the « Heartbreak Hill » et qui marque le début du circuit. Depuis les hauteurs nous observons le soleil se lever sur les paysages environnants et les gorges avant de continuer la marche.

Sunrise on Kings Canyon - Northern Territory Australia Frenchy J
Sunrise on Kings Canyon – Northern Territory Australia
Sunrise on Kings Canyon - Northern Territory Australia Frenchy J
Sunrise on Kings Canyon – Northern Territory Australia
Sunrise on Kings Canyon - Northern Territory Australia Frenchy J
Sunrise on Kings Canyon – Northern Territory Australia

Impressionnant de par ses hautes falaises de plus de 100 mètres de haut, le Kings Canyon s’étend sur plusieurs kilomètres et offre divers parcours de randonnée allant de 2 à 22 kms.

Avec le groupe, nous empruntons le circuit de 4h appelé « the Rim Walk » qui forme une boucle de 6 kms au sommet des falaises, cheminant entre des dômes de grès issus de millions d’années d’érosion.

Kings Canyon - Northern Territory Australia
Kings Canyon – Northern Territory Australia
Kings Canyon - Watarrka - Australia
Kings Canyon – Watarrka – Australia
Kings Canyon - Watarrka - Australia
Kings Canyon – Watarrka – Australia
Kings Canyon - Watarrka - Australia
Kings Canyon – Watarrka – Australia

Environ à mi-parcours, il est possible de descendre jusqu’au « Jardin d’Eden », une oasis paisible regroupant un point d’eau entouré d’une végétation luxuriante. Ce refuge est un vrai petit paradis pour les espèces sauvages de l’outback, dont certaines datent de la préhistoire. Et pour nous randonneurs, l’endroit offre un repos bien mérité avant de reprendre la marche.

Kings Canyon - Watarrka - Australia
Kings Canyon – Watarrka – Australia
Eden's Garden - Watarrka - Kings Canyon - Australia
Eden’s Garden
Eden's Garden - Watarrka - Kings Canyon - Australia
Eden’s Garden

 

Quelques curiosités géologiques du Kings Canyon

Anciennes dunes de sable.

Il y a 400 millions d’années le centre de l’Australie était une vallée venteuse de dunes de sable qui se sont progressivement transformées en rocs sous leur poids.

Kings Canyon - Northern Territory Australia
Sand Dunes – Kings Canyon

Fossile d’ondulations de l’eau sur le sable.

Ces marques prouvent que Watarrka était il y a quelques millions d’années recouvert par des lacs et des dunes de sable.

Sand Ripples Fossile
Sand Ripples Fossile

Les dômes rocheux.

Ces dômes formés par l’érosion des failles dans les rocs de sable donnent au plateau des airs d’ancienne cité abandonnée et sont à l’origine d’une légende aborigène, « Kuninga Men », selon laquelle ils auraient été formés par le passage de jeunes kuninga, des petits marsupiaux proches de la famille des rats.

Kings Canyon - Watarrka - Australia
Kings Canyon – Watarrka – Australia
Kings Canyon - Watarrka - Australia
Kings Canyon – Watarrka – Australia

Vers 10 h il commence à faire très chaud et je suis bien heureuse de retrouver l’air conditionné du bus après cette longue marche de 6 kms.

Je profite de l’après-midi pour me reposer dans la piscine du bush camp (il faut dire qu’à 40°C à l’ombre il n’y pas vraiment d’autres activités intéressantes) et dit au revoir aux personnes du groupe ayant choisi un tour de 3 jours au lieu de 4 avant d’admirer une dernière fois le coucher de soleil au lookout du camp et une dernière nuit à la belle étoile.

Sunset on the australian outback
Sunset on the australian outback

Une balade en chameaux avec Uluru Camel Tours pour finir l’aventure

Jour 5 – Je me lève une dernière fois pour admirer le lever du soleil puis nous prenons notre petit déjeuner ensemble avec les autres membres du groupe Mulgas Adventures avant de faire nos bagages et de retourner vers Yulara.

Sur le chemin on s’offre une ultime activité, une balade en chameau avec Uluru Camel Tours ! Bien qu’elle n’ait duré que 5 minutes (pour 10$), j’ai vraiment apprécié l’expérience et j’ai quelques photos sympas comme souvenir.

 

Uluru Camel
Uluru Camel Tours
Uluru Camel Tours
Uluru Camel Tours

C’est fatigués mais heureux que l’on arrive à Ayers Rock Airport pour attendre notre vol retour en direction de Sydney. Ce voyage a vraiment été génial et en vaut à 300% le coup !

Mulgas Adventures – En résumé

J’ai choisi de passer ces quatre jours dans l’outback encadrée par Mulgas Adventures car je pense que pour une première fois dans un milieu extrême il est bien de s’entourer de personnes expérimentées qui connaissent les lieux et surtout comment survivre dans des milieux arides et isolés comme celui-là.

C’est un autre tour guide que j’avais rencontré à Melbourne qui m’avait recommandé Mulgas et je ne regrette absolument pas d’avoir suivi son conseil !

Notre tour guide était gentil, attentif, passionné et, le plus important, rassurant. Je l’aurais suivi les yeux fermés dans le désert. Il connait l’endroit comme sa poche et peut répondre à toutes vos questions concernant les aborigènes, la nature, les formations rocheuses et les bonnes pratiques de tourisme dans l’outback. En plus, il cuisine super bien et j’ai adoré tous les repas qu’il nous a préparé tout au long du séjour : barbecues, pâtes, salades, pain maison (cuit au feu de bois)…etc. Les repas m’ont semblé équilibré et les campements étaient certes rudimentaires (on reste dans l’outback tout de même) mais toujours propres avec les équipements basiques nécessaires et toujours une piscine !

L’organisation du tour a été bien menée, sans retard ni problème, et chacun pouvait aller à son rythme même si les réveils aux aurores étaient un peu difficiles…

En bref, j’ai passé quatre jours fantastiques malgré la fatigue physique et la chaleur et j’ai rencontré des personnes géniales avec qui j’ai gardé pour la plupart contact.

Ce tour convient : aux amoureux des grands espaces – à ceux qui souhaitent sortir de leur zone de confort – aux photographes – aux sportifs – aux campeurs

Ce tour ne convient pas : aux allergiques à la randonnée – aux « lèvent tard » – aux phobiques des araignées, serpents et autres insectes en tout genre (comme moi, mais comme vous pouvez le voir j’ai survécu et je m’en sors indemne !)

Les indispensables : 
- un petit sac à dos pour les randonnées
- une grosse gourde de minimum 1l
- une veste et un sac de couchage (la nuit il fait froid, très froid)
- un maillot de bain
- de la crème solaire indice 50 
- des bonnes chaussures de marche ou baskets

Ce que j’ai préféré : La marche au Kata Tjuta et le tour en chameau.

Ce que je n’ai pas aimé : dormir dans des sacs de couchage à même le sol. Même si dormir à la belle étoile est une superbe expérience, je ne me sens toujours pas rassurée par le fait de dormir ainsi en plein coeur de l’outback.

Laisser un commentaire